Eau

Petit Saint Michel

Petit Saint Michel

  • Dénivelé positif : 170 m
  • Distance : 7,5 km
  • Heures de marche (hors pauses) : 2h10
  • Niveau : facile
  • Fichier à télécharger : Trace GPS
  • Remarques : Meilleur moment de l’année : toute l’année
  • Stationnement : Devant la cave coopérative (Vignerons de Camplong) à l’entrée du village.
Rando eau - sur Google Earth

Rando eau – sur Google Earth

Descriptif : L’eau, ressource précieuse, joue à cache-cache. Essayer de la découvrir lors d’une balade familiale. Si vous êtes fatigués de nombreux chemins communaux vous offrent un raccourci afin de revenir au village.

Avant de partir, remarquez le petit ruisseau de la Combe d’Alaric, souvent à sec, qui coule derrière la cave. Actuellement il paraît docile, mais durant la nuit du 12/13 novembre 1999, crue du siècle, ce ruisseau est devenu un immense torrent qui inonda la cave des vignerons et emporta tout sur son passage en aval.

Monter l’avenue de la promenade et entrer dans le village. (Si vous avez besoin de provisions vous trouverez l’épicerie dans la petite ruelle de la Placette en face de la Poste.) Continuer tout droit jusqu’au virage et là, prendre la rue du Lavoir à droite. Après 70 m vous arriverez à une bifurcation. Tournez à gauche. Ici se trouve le lavoir du village, construit en 1955.

Lavoir(Pour la petite histoire, avant l’installation du lavoir les ménagères utilisaient le ruisseau à votre gauche. Ou bien elles allaient à l’Orbieu laver le linge au Pont de l’eau chaude, le charriant péniblement sur une brouette. Dès 1955 le lavoir municipal à rendu beaucoup de service aux femmes jusqu’à l’arrivée des premières machines à laver dans les années 70. L’Amicale laïque de l’époque avait eu l’idée d’acquérir une machine à laver qui allait de maison en maison lavant le linge de toute la communauté. Un registre était disponible à la mairie où les gens s’inscrivaient pour l’utiliser.)

Poursuivre le chemin jusqu’à l’orée des vignes. C’est ici que le 25 avril 2011 un orage de grêle s’est abattu sur les vignes camplonaises. 80 à 100 hectares de notre vignoble furent grêlés entre 90 et 100 %. Un désastre pour les viticulteurs, certaines vignes ne seront pas vendangées. L’eau mêlée à la grêle n’est jamais la bienvenue…Après la grêle

Après 700 m, là où les vignes laissent place à la garrigue, poursuivre le chemin qui monte tout droit à côté du ruisseau de l’Abeille (attention aux trous !). Après 450 m le chemin prend fin dans le lit du ruisseau, où se trouve la « Font (source) du bois ». Il existe encore une petite plaque en béton. En la soulevant vous verrez la source qui alimentait l’est de Camplong à l’époque.

Font du boisNoter le figuier à côté du regard. C’est un arbre souvent associé à l’eau. On dit que les anciens les plantaient systématiquement à côté des puits. Noter aussi les ruines d’une bergerie en face, autre signe que l’eau potable n’était pas loin.

Redescendre le chemin jusqu’à la première vigne. Puis tourner à droite et descendre jusqu’à un passage où se trouvent un chenil (g.) et des jardins potagers (d.). Ici encore un figuier montre la présence de l’eau.

En contrebas on peut voir le bassin de rétention construit après la crue de 1999, pour faire face à de nouvelles inondations éventuelles.

Le lac d'AlaricTourner à droite sur le « chemin des vaches » anciennement utilisé pour amener le bétail à la transhumance. Au premier carrefour une petite croix rappelle une autre histoire ancienne, celle des pèlerinages à la chapelle de saint Michel de Nahuze sur la montagne d’Alaric. Jusqu’aux années 1940 par temps de sécheresse les habitants avaient l’habitude d’aller en procession à la chapelle. Là ils priaient pour que la pluie tombe en abondance sur les récoltes. Or, avec l’âge les habitants et le prêtre ne pouvant plus marcher aussi loin, ils s’arrêtèrent à la croix qui porte le nom du « Petit saint Michel ».

Continuer au prochain carrefour. Tourner à droite. Poursuivre le chemin vers l’Alaric, en longeant le pied de la montagne. Après 1 km vous verrez à droite en contrebas un lac, caché dans les plis des vignes. Peu après, à l’endroit où le chemin tourne à droite, prendre le chemin de terre descendant au lac et qui le contourne.

Construit pour lutter contre les incendies, véritables drames pour nos paysages, le lac accueillit des poissons et des truites.  Pour la petite histoire on y a même trouvé une énorme tortue lâchée par quelqu’un qui voulait s’en débarrasser.

Borne incendie

Borne incendie

Au niveau du barrage poursuivre le chemin qui descend dans une vigne récemment arrachée. Contourner-la par la gauche. Après 270m le chemin monte abruptement pour rejoindre une autre vigne. Suivre ce chemin et contourner la vigne par la gauche jusqu’à la route.

Une fois arrivée à la route goudronnée, tournez à gauche et remontez la pente pour retrouver le « chemin des vaches », juste avant une haie de cyprès. Tournez deux fois à droite et entrer dans la pinède du  Pin de Guitard . Traverser la pinède pour regarder l’Orbieu avec, au fond, le Pont de l’eau chaude. Attention, falaise friable et dangereuse ! (Le Pont de l’eau chaude tient son nom d’une résurgence chaude qui sort sous une de ses arches.)

L’Orbieu

L’Orbieu

Revenez sur vos pas mais au lieu d’emprunter le « chemin des vaches » cette fois continuer tout droit vers Camplong. À l’entrée du village prendre la bifurcation à droite, puis continuer tout droit afin d’atteindre la place Balmigère, place principale du village, avec sa fontaine à l’eau rafraîchissante, ses bancs et ses platanes.

La fontaine, cadre de fêtes joyeuses en été

La fontaine, cadre de fêtes joyeuses en été

Au fond de la place prenez à droite puis la deuxième rue à gauche pour arriver à la rue de la Promenade et la route qui descend à la cave.

Bonne randonnée – Steve Cracknell

Une réponse à Eau

  1. lépine daniel dit :

    magnifique descriptif
    à quand une remise en état de la « font dal bosc »?sous le regard et sous le gravier il y a une « canelle » que l’on pourrait dégager…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Camplong d'Aude : village à vivre